Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sarah Michelle Gellar et Alexa Davalos interviewées par Variety

Sarah Michelle Gellar et Alexa Davalos interviewées par Variety

Sarah Michelle Gellar et Alexa Davalos ont été interviewées par le magazine Variety à l'occasion de la série Crazy Ones - elle aussi annulée - avec le regretté Robin Williams.

SMG: Beaucoup de personne était intéressée par le rôle et je me suis lancée dedans tête baissée et ils m’ont dit : « En fait, on trouve que t’es pas assez drôle, un peu trop vieille (Oui on m’a dit ça) » Mais je ne voulais pas lâcher si facilement alors je suis venu lire des scripts dès que je pouvais avec Robin, et tout le monde a commencé à changer d’avis. Donc la leçon que j’ai appris c’est que « traquer quelqu’un » ça peut parfois avoir du bon, et qu’au bout d’un moment les gens en ont tellement marre de vous entendre qu’ils finissent par vous engager. Après bien sûr qu’ils aient refusé plusieurs auditions, et par là je veux dire « beaucoup d’auditions ».

Alexa: Il m’a dit qu’il écrivait ce script (la série Mob City), et m’a demandé si je me sentait de retourner dans les années 40 avec lui et je lui ait répondu : « Mouai, j’y croirai quand je le verrai. » Et au final, c’est arrivé et il est arrivé vers moi et m’a dit « Voici Jasmine, tu aimes le rôle ? C’est en gros comme ça que c’est arrivé, et j’aime ce personnage. »

SMG: Je n’ai pas vu la série et je l’aime déjà.

Alexa: Je me sens vraiment chanceuse et je pense que ça m’a ouvert les yeux. Je me suis dit « tu peux y arriver. » Ce que j’ai préféré faire dans cette série c’est de me retrouver dans les années 40 et puis je suis complètement tombée sous le charme de la série.

SMG: Nous attentions tous (les résultats pour l’annonce de la confirmation de la saison) mais j’étais plutôt confiante et toute la pression était surtout sur les épaules de Robin, pas sur moi. Et tous les jours il me disait « tu penses qu’on va l’avoir ? » Et à ce moment là, ils nous appellent tous sur le tournage, et on sait qu’on va avoir la réponse, donc on attend tous et on réalise que Robin n’est pas là. Il était en fait aux toilettes. Dès qu’il est revenu, tout le monde chantait « Robin ! » et il s’est mis à pleuré. On a pris ensuite une super photo, c’était un très bon moment. En fait ça enlève la pression pendant un moment mais après on réalise que la saison a été confirmé, donc on se demande ce qu’il se passera l’année prochaine.

Alexa: C’est très dur de prédire la réaction des gens face à la série. Une fois qu’on a fait notre part, on a plus qu’à attendre. C’est en même temps terrifiant mais très excitant. C’est dur à dire, on veut pas trop se faire d’espoir mais j’ai un très bon pressentiment.

SMG: J’ai auditionné 12 fois pour Buffy. Personne ne me voyait dans le rôle donc j’y allais, j’auditionnais et lisait le script, puis Joss Whedon me disait quelques notes et j’attendais dehors pendant que d’autres filles passaient devant moi… En plus je venait d’emménager ici, j’avais des cheveux bruns, je venais de New York, j’étais très « gothique » avec mon rouge à lèvre noir. Puis au fil des auditions, ils m’ont fait me teindre les cheveux en blond pour voir ce que ça donnait… Donc je pense vraiment que j’ai mérité ce rôle. En gros à la fin ils m’ont dit « Bon okay, on a trouvé personne d’autres, c’est toi qui gagne ».

Anna Faris: Non non, c’est toi qui FAIT la série !

Malin Akerman: Je ne pourrais pas imaginer cette série sans toi ! Tu ES Buffy.

SMG: Merci. A la fin, il restait trois filles, ils ont dit à une de partir et ils m’ont refait lire encore une fois. Je me suis mise à pleurer et j’ai dit « J’abandonne, je ne peux plus faire ça, j’aime ce projet, je crois vraiment en ce projet, mais apparemment vous ne voulez pas de moi. » Et ils m’ont dit « S’il te plait, viens dans la pièce », et j’ai répondu « Non, je rentre chez moi » et finalement ils m’ont trainé dans la pièce alors que je pleurais et là tout le monde m’a applaudis et m’a appelé Buffy. Je précise que ça ne pardonne pas ce par quoi ils m’ont fait passé.

Céline, administratrice de Smg-Design.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article