Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sarah Michelle Gellar passe de Hollywood à créatrice de start-up

Sarah Michelle Gellar passe de Hollywood à créatrice de start-up

C’est l’histoire derrière Sarah Michelle Gellar et Galit Laiblow, co-créatrice de Foodstirs, qui sont montés sur scène pour la conférence Create & Cultivate dimanche dernier, à Atlanta, devant plus de 500 personnes. Elles ont parlé du fait de partir d’une idée et de la réaliser, passer outre les doutes, ainsi que de bouger de sa zone de confort.
« Une partie du fait d’être entrepreneur, est de ne pas avoir peur. » admet Galit, qui a tenu une compagnie de Relations Publiques avec succès pendant 12 ans.
Elles ont fait le saut après être allées faire des courses pour que leurs filles puissent faire des pâtisseries ensemble. « Des ingrédients avec plus de consonnes que de voyelles. » Et donc, Foodstirs est né et elles ont fait la transition vers des rôles qu’elles n’avaient pas imaginé avant.
« En tant qu’actrice j’ai vu l’industrie du cinéma changer, » explique Gellar. « Quand j’ai commencé, vous étiez soit une actrice de films ou de télé ou vous étiez vraiment sérieuse et faisiez du théatre; les trois de se croisaient pas. Puis ça a changé et les gens ont réalisé que l’on pouvait passer de l’un à l’autre ». Elle cherchait autre chose quand l’opportunité s’est présentée. « Différentes façons, différentes façons pour moi d’innover et d’être créative. Aussi, je suis maman maintenant, j’ai deux jeunes enfants et je ne veux pas travailler 19 heures par jour et ne pas voir mes enfants. »
« Même en tant que producteur vous devez toujours être disponible pour les autres. C’est pas nécessairement le produit que vous vouliez faire. Ce que j’aime, » elle dit sur son nouveau rôle d’entrepreneur, « c’est que maintenant quand on a une idée, ce que vous voyez c’est vraiment ce que l’on avait en tête au départ, car c’est nous qui décidons et personne d’autre. C’est notre combat. C’est tellement satisfaisant, d’une façon que je n’avais jamais connu avant et ça utilise ma créativité d’une façon inédite pour moi. »
Concernant le partenariat avec Laibow dit qu’elle était hésitante de s’associer avec une « célébrité ». Venant d’une société de Relations Publiques où elle savait que les célébrités ne donnent aux marques un succès assuré; parfois c’est l’opposé. « Il y a tellement de célébrités qui donnent leur noms à des produits et les consommateurs sont plus intelligents que ça. J’avais beaucoup d’appréhensions. Je savais que si nous devions avoir une célébrité il fallait que ce soit quelqu’un de passionné. Sarah et moi avons passé beaucoup de soirées à parler du sujet et du fait qu’elle y croyait vraiment. Elle est une vrai co-fondatrice. On a toutes les deux investi notre propre argent et notre temps et on n’est pas rémunérées pour le moment. »
« C’est fascinant, » dit Gellar, « vous pensez que l’on s’en serait chacune tenues à ce que l’on sait faire; ca ne parche pas comme ça. Au début il y avait des jours ou on était que toutes les deux. Aucune de nous ne connaissait le langage HTML donc je suis allée apprendre le langage HTML pour coder nos newsletter. Les newsletter n’étaient pas les plus beaux ou les plus professionnels, mais c’est comme ça que l’on commence et c’est comme ça que l’on apprend. »
« L’échec est la première étape à l’apprentissage. Je ne vois pas l’échec comme une mauvaise chose. Je vois ça comme un exercice. Quand on va à la salle de gym, on travaille un muscle jusqu’à l’épuisement pour qu’il grossisse et devienne plus fort. Pour moi, tout ça sont les étapes de l’apprentissage. Ces pensées dans nos têtes n’ont pas de prix. »
« J’ai toujours voulu que la marque tienne debout toute seule, » dit Gellar, « Je ne suis pas le visage de la marque, mais je suis la co-fondatrice. Au final vous voulez une marque qui grandisse et que mon visage n’ai plus d’importance. Je ne veux pas que la première chose à laquelle vous pensez soit moi, je veux que la première chose à laquelle vous pensez soit ‘Wow! Le gout est vraiment bon.' »

Céline, administratrice de Smg-Design

Source: Createcultivate.com / Traduction @ Smg-France.net

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article